Quitter son logement avant le départ ? | Mode d’emploi

Quitter son logement avant un tour du monde

Partir en Tour du Monde, ça veut dire aussi partir plusieurs mois et surtout quitter son logement pendant aussi longtemps. Pour partir l’esprit tranquille, il vous faudra, soit quitter définitivement votre appartement ou votre maison, soit le faire occuper par une tiers personne. Différents moyens existent faire cela dans les meilleures conditions, en voici la liste.

Mettre fin à son bail pour quitter son logement

Quitter son logement - Fin de Bail

Qui ? Les locataires.

Présentation : Vous devrez adresser une lettre de congé à votre propriétaire en lettre recommandé avec avis de réception. La date de départ sera soit à 3 mois (pour un logement vide), soit à 1 mois (pour un logement meublé) après la date d’émission du courrier.

Avantage : Méthode la plus simple pour un locataire, pas de dépenses pendant le voyage.

Inconvénient : Il faut déménager dans les derniers jours avant le départ et il faudra retrouver un logement au retour.

En savoir plus : Service public – Fin de bail

La sous-location

Quitter son logement -Sous-location

Qui ? Les locataires.

Présentation : Vous devrez obtenir un accord écrit de votre bailleur où est stipulé la possibilité de sous-louer le logement en question et le montant du loyer de sous-location (qui ne pourra pas excéder celui que vous payez actuellement). Ce dernier devra être accompagné d’une copie du bail en cour puis transmit au sous-locataire.

Avantage : Très utile dans certains villes où il n’est pas facile de trouver un logement sans bulletin de salaire.

Inconvénient : Il faut trouver un sous-locataire.

En savoir plus : Service public – Sous-location

Vendre son logement

Quitter son logement - Vendre son logement

Qui ? Les propriétaires.

Présentation : L’avantage de cette méthode est que vous n’aurez pas à vous soucier de quoi que ce soit pendant votre voyage et vous pourrez décider de rester plus longtemps, de vivre ailleurs, etc… Vous serez libre de toutes obligations liées à votre bien. Mais pour cela, il vaut mieux s’y prendre à l’avance. En effet, lors d’une vente, il faut prévoir 3 mois pour faire la transition et quitter son logement.

Avantage : Pas de soucis de logement pendant votre voyage.

Inconvénient : Il faut trouver un acheteur et peut être quitter son logement plus tôt que la date de votre départ.

En savoir plus : Vente du logement

La location meublée

Quitter son logement - Location meublée

Qui ? Les propriétaires.

Présentation : Vous devez louer un logement décent et paisible tout en respectant les critères d’ameublement minimum (voir les conditions suivez le lien ci-dessous). La durée minimum de location est de 1 an ou 9 mois pour un étudiant. Enfin, vous devrez prévenir le locataire au moins 3 mois avant la fin du contrat.

Avantage : Vous pourrez laisser vos gros meubles et bénéficier d’un loyer tous les mois.

Inconvénient : Il faut trouver un locataire pour une durée d’au moins un an.

En savoir plus : Service public – Location meublée

La location avec un bail à durée limitée

Quitter son logement - Bail à durée limitée

Qui ? Les propriétaires.

Présentation : Un contrat de location de moins de 3 ans est possible si il est établi avec une durée de minimum de 1 an. Le motif de la courte durée du bail devra être précisé dans le contrat de location. Enfin, vous devrez prévenir le locataire au moins 2 mois avant la fin du contrat par lettre recommandée.

Avantage : Vous pourrez bénéficier d’un loyer tous les mois.

Inconvénient : Il faut trouver un locataire pour une durée limitée (d’au moins un an).

En savoir plus : Service public – Location à durée limitée

Location saisonnière : Airbnb, Bedycasa…

Quitter son logement - Location saisonnière

Qui ? Les propriétaires.

Présentation : Cette méthode est intéressante financièrement mais il vous faudra trouver quelqu’un pour gérer les entrées et sorties des locataires. Aussi, côté juridique, quelques mesures sont à prendre pour mettre son logement en location saisonnière, pour plus d’informations, je vous invite donc à suivre le lien ci-dessous.

Avantage : Vous pourrez laisser vos meubles et bénéficier de quelques revenus en plus.

Inconvénient : Il faut trouver quelqu’un qui gère les entrées et sorties des locataires.

En savoir plus : Service public – Location saisonnière

Le laisser vide

Quitter son logement - Le laisser vide

Qui ? Les propriétaires.

Présentation : Cette méthode est la plus simple, car il n’y a aucune démarches, aucun papiers à faire. Le départ se fait comme un départ en vacances, ceci dit, il faut penser que quitter son logement et le laisser vide pendant une longue durée présente des risques (cambriolage, dégâts des eaux, etc…). Et il faut penser qu’un logement à charge, c’est aussi des coûts supplémentaires (taxe d’habitation, taxe foncière, etc…).

Avantage : Pas de démarches, pas de déménagement…

Inconvénient : Risques de cambriolages, dégâts des eaux etc… Coûts engendrés : taxe d’habitation, taxe foncière, probable augmentation de l’assurance, etc…

Prêt du logement

Quitter son logement - Prêt du logement

Qui ? Les propriétaires.

Présentation : Prêter votre logement à une personne de confiance (amis proches, familles etc…), s’avère être une très bonne solution. Il vous permet de partir l’esprit tranquille, votre logement sera bien gardé pendant votre absence. De plus, vous n’aurez probablement pas à déménager entièrement et les charges (edf, eau, charges de copropriété etc…) pourront être payé par cette personne.

Avantage : Pas de démarches, pas (ou peu) de déménagement…

Inconvénient : Il n’y a pas de contrat de bail, il est donc plus judicieux de rédiger un contrat de prêt à usage en cas de problème.

En savoir plus : Hébergement à titre gratuit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge