28 juin 2016

Les 3 incontournables de la Cordillère Blanche | Les excursions à faire

Visiter la Cordillère Blanche

Nous quittons les Chimus de Huanchaco pour partir à la découverte de la Cordillère Blanche. Ce massif montagneux Andin s’étend sur plus de 180 km et compte plus de 35 sommets de plus de 6 000 m. Il est connu pour ses nombreuses randonnées et ses lagunes bleues turquoise.

En ce qui nous concerne, nous n’avons jamais fait de randonnées sur plusieurs jours et encore moins en altitude. Nous commencerons donc tout doucement avec seulement quelques treks d’une journée !

1. Admirer la Laguna Parón

Laguna Paron dans la Cordillère Blanche
La Laguna Parón se trouve dans le parc national (Patrimoine de L’Unesco) de Huascaran au milieu de la Cordillère Blanche à près de 4 150 m d’altitude. Elle est bien moins connue que sa voisine (la Laguna 69) mais est tout aussi impressionnante !

Comment s’y rendre ?

Le plus facile pour accéder à ce lac est de partir directement de Caraz (voir plus bas pour en savoir plus sur Caraz). Et pour choisir une agence, pas de soucis, il n’y en a qu’une ! Alberto, le propriétaire est un passionné de randonnée, il saura vous conseiller au mieux et au meilleur prix !

Pour les grands randonneurs, Alberto loue aussi tout le matériel nécessaire pour camper : tentes, matelas, brûleurs…

Comment se passe l’excursion ?

Nous quittons Caraz aux alentours de 8h pour rejoindre le parc de Huascaran. D’ici, il faut compter une trentaine de kilomètres de pentes abruptes et de virages. Arrivé à l’entrée du parc, nous payons chacun notre dû et continuons notre chemin.

La route mène directement au lac. C’est donc à travers les fenêtres de la voiture que nous découvrons avec stupeur ce magnifique paysage ! Ni une, ni deux, nous sautons de la voiture pour admirer la vue de plus près ! C’est splendide !

Alberto, nous propose de prendre notre déjeuner un peu plus haut. Il faut monter une pente sèche durant une trentaine de minutes… Rien de bien compliqué à première vue, mais c’est sans compter l’altitude !
Cordillère Blanche
Avant d’arriver dans la Cordillère Blanche, nous connaissions pas vraiment les effets de l’altitude mais nous allions le découvrir ! En effet dès nos premiers pas, nous en ressentons les effets : nos jambes deviennent lourdes et nous avons du mal à respirer. Quant à la montée, qui en temps normal pourrait paraître assez facile, là c’est autre chose.

Mais bon, on ne va pas rester en bas, on y va tranquillement, mais on y va ! Arrivé en haut, il est l’heure de manger, on s’assoit pour manger et profiter du paysage !

Mais c’est là que ça se gâte pour Ninon. Elle souffrait déjà depuis deux jours d’un léger mal de tête (comme ça peut arriver d’autres fois) et avec l’ascension et l’altitude, ce mal s’est fortement empiré… Sans le savoir, elle venait de découvrir ce qu’était le mal des montagnes ! Nous sommes donc tous redescendus pour rejoindre notre seconde étape : le Canyon del Pato !

Le gros avocatCombien ça coûte ?

Pour le transport en voiture avec un guide-chauffeur, il faut compter 95 NS par personne pour la Laguna Parón et le Canyon del Pato. Et pour l’entrée du parc de Huascaran, prévoyez 10 NS par personne.

Le repas n’est pas compris, mais au marché de Caraz (à quelques pas de la Plaza des Armas), on trouve tout ce qu’il faut pour se faire un très bon sandwich pour moins de 10 NS par personne. En plus, leurs fromages sont justes excellents, sans parler de leurs avocats (géants) qui sont succulents !

2. Sillonner la route du Canyon del Pato

Le Canyon del Pato dans la Cordillère Blanche
Le Canyon del Pato marque la séparation entre la Cordillère Blanche et la Cordillère Noire. Sa route est l’une des routes les plus spectaculaires du nord du Pérou. Avec ces 35 tunnels et ses pentes abruptes, la traversée (surtout en bus) est des plus impressionnantes ! À faire absolument de jour !

Comment s’y rendre ?

Si vous n’êtes pas arrivés en bus par cette route, alors le plus simple pour s’y rendre est à partir de Caraz. Vous pouvez soit le faire, comme nous, avec une agence en tour, soit louer un vélo pour y accéder. Attention toutefois, les voitures et les camions roulent assez vite sur cette route, il est donc conseillé de descendre de son vélo quand on entend un moteur.

Comment se passe l’excursion ?

Après notre petite ascension à la Laguna Parón, nous partons pour le Canyon del Pato. Malheureusement, ce sera sans Ninon, son mal de tête ayant pris de l’ampleur, il est préférable qu’elle se repose à l’hôtel.

Keuvin et Jo partent donc avec Alberto en direction du Canyon. Après une trentaine de minutes de voiture, nous arrivons au troisième tunnel. Alberto nous propose d’avancer un peu à pied, il nous attendra une dizaine de tunnels plus loin.

La balade se fait au rythme des tunnels. Nous entrons dans la pénombre et ressortons, une cinquantaine de mètres plus loin, éblouis par la lumière et la beauté des paysages. Les tunnels s’enchaînent en longeant la rivière, puis à mi-chemin, une belle cascade en escalier se trouve de l’autre côté !

Nous continuions d’admirer ces étonnants reliefs durant une petite heure de marche et rejoignions notre guide pour repartir en direction de Caraz.

Combien ça coûte ?

Nous avons payer 95 NS pour la Laguna Parón et le Canyon del Pato : transport et guide compris.

3. Monter jusqu’à la Laguna 69

La Laguna 69 de la Cordillère Blanche
Cet immense lac aux couleurs éclatantes se situe à 4 550 m d’altitude dans la Cordillère Blanche. C’est la Laguna la plus connue de la Cordillère. Si vous ne deviez faire qu’une excursion dans la Cordillère Blanche, ce serait celle-ci ! 

Comment s’y rendre ?

Il y a sûrement plus d’agences qui proposent ce tour à Huaraz, mais il est tout à fait possible de le faire aussi de Caraz. Par exemple, pour nous, Alberto a simplement appelé une agence de Huaraz pour qu’ils nous récupèrent à mi-chemin. Nous avions simplement à prendre un collectivo de Caraz à Yungai et le tour était joué !

Comment se passe l’excursion ?

Nous partons de Caraz sur les coups de 6h du matin pour prendre le collectivo qui nous amène à Yungay. Arrivés là, nous prenons le bus qui arrive de Huaraz pour nous conduire à la Laguna 69. À mi-chemin, il s’arrête dans un restaurant, c’est l’heure du petit déjeuner ! Nous n’étions pas au courant de cet arrêt, nous avions pris nos dispositions, ce qui nous a fait économiser 15 NS.
La Laguna Llanganuco
Après ça, nous faisons second stop pour prendre deux trois photos de la Laguna Llanganuco ! La vue est magnifique, ça met tout de suite dans l’ambiance. Puis après 3h30 de transport, nous arrivons enfin au point de départ de la randonnée. Tout le monde descend et c’est parti pour 3h de marche.

En moyenne, les plus sportifs peuvent faire l’ascension en deux heures environ et pour les moins sportifs, il faut compter jusqu’à 3h. La montée se fait en trois étapes :

  1. la première est très tranquille. C’est du plat et du faux plat pendant une petite heure,
  2. la seconde, ça grimpe un peu plus. On commence à faire des zigzags pour ne pas monter trop vite et ça pendant une bonne heure,
  3. enfin la dernière, la plus difficile. Elle commence par un plat d’une quinzaine de minutes pour ensuite enchaîner sur une pente assez rude pendant une bonne trentaine de minutes. Et après tous ces efforts, nous sommes largement récompensés par la vue !

Ascension de la Laguna 69
Mais je vous avoue, on a été plus impressionné par la Laguna Parón que par la 69. La seule (grosse) différence, pour nous, ce sont tous les paysages que l’on traverse durant l’ascension. Ils sont tout simplement incroyables !

Combien ça coûte ?

Pour cette journée à la Laguna 69, nous avons payé 4 NS /pers. de collectivo (bus collectif) pour aller de Caraz à Yungay. Puis 45 NS /pers. pour aller de Yungay à la Laguna 69 en bus. Et à ça, il faut ajouter 10 NS /pers. pour l’entrée du parc.

Le point de départ idéal pour visiter la Cordillère Blanche

Visiter la Cordillère Blanche à partir de Caraz
Beaucoup de gens, qui ne connaissent pas Caraz, vont directement à Huaraz pour partir en excursions dans la Cordillère Blanche, une erreur quand on sait ce que réserve cette petite ville.

Bien qu’elle ait subi le même tremblement de terre que Huaraz, Caraz n’a pas été reconstruite sur le modèle moderne comme sa voisine et a su garder un certain charme. Et l’absence quasi total de touristes à cette époque de l’année (avril), lui donne encore plus ce côté authentique.

7 réflexions au sujet de « Les 3 incontournables de la Cordillère Blanche »
  1. Le , Laura a dit :

    Cette région est sûrement une des plus belles que nous ayons eu la chance de visiter pendant nos 10 mois en Amérique latine. Ça fait plaisir de la redécouvrir ici.

    1. Le , Ninon & Keuvin | Backpackadeux 1 a dit :

      On est en Amérique du Sud depuis déjà 3 mois et c’est vrai que pour l’instant ça reste une de nos régions préférées (dans le top 3).

  2. Le , Delphine a dit :

    C’est magnifique et ça donne vraiment envie d’y aller.
    Des randonnées dans une nature aussi belle et qui semble préserver ça doit être un pur bonheur.
    La chance….
    Bisous

  3. Le , Anais a dit :

    Bonjour, merci pour cet article !
    Je me demande est-il possible de réaliser les treks seuls, sans agence (notamment pour le lagune paron / et le lagune 69)?
    Je désire partir pendant 6 mois en Amérique du Sud, et ayant vraiment un petit budget, prendre toujours un guide augmente sérieusement le budget, malheureusement.

    Merci d’avance.

    1. Le , Ninon & Keuvin | Backpackadeux 1 a dit :

      Bonjour,
      Oui bien sûr, il est possible de faire certains treks seuls. Nous avons croisé deux randonneurs qui faisait la Laguna Paron à Pied à partir de Caraz, mais cela demande forcément plus de temps. Si tu es dans le coin, je te conseils d’aller voir l’agence de Caraz (sur google maps elle s’appelle Café The Rat), le mec est un passionné. Tu peux lui expliquer que tu souhaites faire ça par toi-même, il te conseillera sans problème. Il loue aussi du matériel si besoin. J’espère que ça t’aidera.
      Bonne continuation

  4. Le , Geminis Hernandez a dit :

    salut, merci por ses belles infos! j’ai besoin le noms et l’adresse exacte de l’agence de voyage à Caraz stp.

    1. Le , Ninon & Keuvin | Backpackadeux 1 a dit :

      Salut,
      Pour ce qui est de l’agence, je ne me rappelle plus le nom, mais tu ne peux pas la louper. Elle est juste au-dessous de la Plaza de Armas, en dessous du café The Rat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.