L’Amazonie Péruvienne | Le lieu idéal pour les amoureux de la nature

Tarapoto, l'une des portes d'entrée de l'Amazonie péruvienne

Le Pérou est un pays extrêmement riche. De son héritage historique colossal, à ses paysages à couper le souffle, en passant par sa diversité culturelle, ce pays ne cessera de vous surprendre. On va se pencher ici sur une région bien spécifique mais non des moindres : l’Amazonie Péruvienne.

Avec une superficie totale de plus de 6 millions de km2, quasiment équivalent à la taille de l’Australie, et représentant une fois et demie l’Union Européenne, l’Amazonie est considérée comme le véritable poumon de la planète. Au Pérou, l’Amazonie occupe plus de la moitié du territoire, et abrite la plus grande et variée forêt tropicale au monde. De quoi combler les amoureux de la nature.

Partez arpenter l’Amazonie Péruvienne pour un dépaysement et une expérience unique garantie. Le monde sauvage s’ouvre à vous, laissant paraître une explosion de végétation et de faune tropicale en tout genre. Votre immersion dans la jungle vous fera ressentir des senteurs et des sensations inédites, la notion des espaces et des dimensions vous donnera le vertige. Les arbres peuvent atteindre jusqu’à 40m de hauteur, avec des fleurs, des feuilles et des fougères gigantesques qui se balancent dans tous les sens. Une véritable cacophonie dans une jungle qui ne dort jamais.

Iquitos, la ville au cœur de l’Amazonie Péruvienne

Iquitos vue du ciel

Iquitos se trouve en plein milieu de la forêt amazonienne, au nord-est du pays. Avec 495.000 habitants, c’est la ville principale de l’Amazonie Péruvienne. C’est aussi la capitale de la plus grande région du Pérou, Loreto, qui recouvre 29% du territoire. Elle possède la particularité de n’être accessible que par voie fluviale ou aérienne.

La ville est fondée par les Jésuites à la fin du XVIIIe siècle, qui arrivent pour évangéliser les indiens et créèrent de petits villages. Puis, la ville prend son envol à partir de 1880 avec l’explosion du commerce de caoutchouc et la construction du premier port fluvial de la zone à la fin du XIXe siècle. Iquitos devient alors l’une des plus grandes villes du Pérou et procure plus de trente ans de prospérité pour la région et pour le pays tout entier.

Que voir à Iquitos ?

Place des Armes à Iquitos

Une petite visite de la ville s’impose avant de s’enfoncer dans la profondeur de la jungle tropicale. Située sur la place d’armes, visitez la curieuse cathédrale, au style néogothique assez particulier. En face de la place, ne manquez pas la Casa Fierro, une maison construite en fer dont la structure a été dessinée à Paris, pour l’exposition internationale de 1887 par l’entreprise Gustave Eiffel puis construite dans les ateliers belges Forjes D’Aisseau !

Le Malecon Tarapaca, à quelques mètres de la place d’Armes, est un véritable témoignage de la fastidieuse époque du caoutchouc. Profitez de la vue sur les fleuves et les jardins de Bélen tout en admirant les splendides édifices tels que l’ancien Hôtel Palace, le Musée Amazonien, la casa Hernandez, l’Hôtel Real Iquitos, le Collège San Augustín, l’ancien consulat colombien ou encore la préfecture.

À seulement 20 km au sud d’Iquitos se trouve l’une des réserves de faune et de flore les plus incroyables au monde, la Réserve Nationale Allpahuayo-Mishana. C’est véritablement l’intérêt majeur de cette zone. La Réserve atteint des records mondiaux comme le nombre le plus important de variétés d’arbres à l’hectare, la plus grande variété de reptiles, de primates, d’amphibiens, et d’oiseaux. Il existe plus de 2.000 espèces de végétations et de plantes. Le parc compte également un bon nombre d’espèces menacées comme l’Aigle Harpie, le singe Tocón Negro, le singe Guapo Rouge, ou encore la Loutre Géante et le Tatou Géant.

Le lac de Quistococha

Tout aussi fascinant, le lac de Quistococha, à 15 min. seulement de la ville ; ce site est aménagé de façon à pouvoir apercevoir dans la jungle comme le jaguar, des boas, des petits singes ou le dauphin rose d’Amazonie. Vous trouverez également un jardin botanique, une plage, des ballades en barques ou encore quelques restaurants.

Enfin, la Réserve de Pacaya Samiria, appelée aussi la Selva de los Espejos, (la jungle des Miroirs) est la plus grande forêt marécageuse d’Amazonie Péruvienne. Le site débute à une centaine de kilomètres d’Iquitos et constitue la plus grande réserve du Pérou. Elle abrite de nombreuses espèces en voie de disparition (notamment de tortues, le Caïman Noir, ou la Loutre Géante), et y vivent également plus de 56 communautés indigènes.

Pucallpa, sur les rives du Ucayali

Un dauphin rose d' Amazonie Péruvienne

Sur les rives du fleuve Ucayali se trouve la petite ville de Pucallpa, au centre-est du Pérou. Les environs de la ville sont absolument remarquables. Partez admirez les plus beaux spécimens de la faune amazonienne à la laguna Yarinacocha, tels que les iguanes, les dauphins d’eau douce, les oiseaux et petits mammifères. Vous rencontrerez aussi sûrement quelques communautés indigènes telles que la communauté de San Francisco.

Le parc National de Manù, au nord de Cusco

Le Parc de Manù

Située au nord-est de Cusco, cette réserve est classée au Patrimoine de l’Humanité de l’Unesco depuis 1987. Ce site s’étend sur plus de 1 800 000 hectares et abrite une biodiversité incroyable avec plus de mille espèces d’oiseaux, cent types de mammifères, et près de 15 000 variétés de plantes.

En plus de la protection de sa faune et flore locale, la réserve est aussi engagée culturellement et protège les différentes tribus totalement isolées du monde moderne comme les Amahuacas ou les Yaminahuas. Certains chercheurs arpentent cette zone à la recherche du Paititi, la mythique Cité Perdue des Incas qui regorgerait de trésors dans les environs.

Puerto Maldonado, l’ultime accès vers l’Amazonie Péruvienne, au sud du pays

Couché de soleil sur l'Amazonie Péruvienne

Située à la pointe sud-est de l’Amazonie, cette ville de taille moyenne est le lieu idéal et propice pour les entreprises d’exploitation du bois, du caoutchouc, de l’or et du pétrole. Cette richesse est victime de nombreux dégâts écologiques et d’une déforestation importante. Au sud, la réserve Nationale de Tambopata-Candamo, l’une des plus intéressante du pays en terme de diversité. Admirez l’envol des perroquets à l’aube, un spectacle haut en couleurs très impressionnant. L’Amazonie est une région qui regorge de merveilles naturelles et qui vous laissera des souvenirs absolument inédits vus nulle part ailleurs.

Plus d’informations sur l’Amazonie Péruvienne, c’est par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge