Visiter Malacca en une journée | Les choses à voir

Une journée à Malacca

Malacca (ou Melaka) a été un petit coup de cœur. N’aimant habituellement pas les villes, nous avons été agréablement surpris lors de notre séjour à Malacca. Son centre-ville reflète à lui tout seul, la mentalité de la Malaisie. En effet, c’est un véritable brassage ethnique, tant au niveau de la population que de l’architecture, une bouffée culturelle !

De plus, Malacca, qui est l’une des plus grandes villes de Malaisie (Péninsulaire), a su trouver un équilibre entre modernité et authenticité. Son centre, resté à échelle humaine, a été (en partie) épargné par les buildings et les larges avenues. Quant aux points clés de la ville, ils sont tous accessibles à pied, en voici d’ailleurs la liste.

S’imprégner des différentes religions qui vivent à Malacca

Temple Bouddhiste
On commence cette journée par une balade culturelle. En effet, c’est en arpentant les rues de Malacca que l’on se rend compte du mélange ethnique qui s’opère ici. La rue (Jalan) Tokong est un très bel exemple. Deux temples bouddhiste, un temple hindouiste et une mosquée en moins de 100 mètres. La plupart des monuments religieux se visitent gratuitement (en respectant, bien évidemment, les gens qui y prient et une certaine tenue vestimentaire).

N’hésitez pas à vous perdre dans les rues alentours pour découvrir l’ambiance particulière qui règne ici.

En apprendre un peu plus sur les Baba-Nyonya

Les Baba-Nyonya (ou Peranakan) font parti d’une culture propre à la Malaisie (et l’Indonésie). Cette dernière, apparue en XVe siècle, est née des différents mariages entre Chinois et Malais. Ils ont aujourd’hui, leurs propres dialectes, coutumes et spécialités culinaires. C’est d’ailleurs pour en apprendre plus sur cette culture que nous nous rendons ensuite, au Baba And Nyonya Heritage Museum. Le musée se situe sur la rue Tun Tan Cheng Lock en parallèle de la célèbre Jonker Street et l’entrée coûte 16 RM (3,30 €).

Malheureusement, nous n’avons pas pu visiter ce musée, il était exceptionnellement fermé

Manger dans l’un des délicieux restaurants de Little India

Manger des naans à Little India
L’arrêt suivant se trouve à quelques minutes à pied du musée. Pour vous y rendre, empruntez la rue Lorong Hang Jebat, puis traversez le second pont. Vous êtes maintenant arrivé aux portes du Little India de Malacca. Bon ok, rien à voir avec le Little India de Singapour, mais vous pourrez y déguster de très bon repas indien pour trois fois rien (à partir de 3 RM soit 0,62 €). Je vous conseille d’ailleurs le restaurant Selvam, juste en fasse du pont, la cuisine y est délicieuse et très bon marché.

Visiter le musée maritime de Malacca

Le musée maritime de Malacca
Après ce petit passage à Little India, nous repartons en direction du musée maritime de Malacca. Sur la route, n’hésitez pas à vous arrêter dans l’une des nombreuses galeries d’art de la rue Laksamana, ou à prendre quelques photos de la place principale. Sans oublier de faire un petit tour sur les ruines des remparts, quelques mètres plus loin. Après ça, vous êtes enfin arrivé au musée maritime (l’énorme bateau marron, vous ne pouvez pas le louper).

Ici, vous en apprendrez plus sur le « Malacca d’avant » : comment cette ville a grandi et grâce à quoi elle est devenu ce qu’elle est aujourd’hui. L’entrée coûte 10 RM (2 €) et vous permet d’accéder à deux musées. Le premier se trouve à l’intérieur de la reproduction du bateau et l’autre se situe dans un bâtiment juste à côté.

Photographier le coucher de soleil de l’église St Paul

Coucher de soleil à Malacca
Ensuite, prenez la rue en face de vous pour rejoindre le vieux Malacca. Ici, se regroupent tout un tas de musée : le Musée du Gouvernement Démocratique, le Musée de l’Islam, la Cheng Ho Gallery, le Musée de l’Ethnographie, qui n’est pas très loin non plus, et j’en passe… Enfin, je vous invite à monter au sommet de la colline où domine l’église St Paul. De là, vous pourrez admirer le coucher du soleil entouré de tous les locaux qui y passent leur fin de journée.

Tout le monde vient ici se détendre et passer du bon temps quand la température commence à descendre. 

Monter dans l’un des tuk tuk qui font mal aux yeux

Les Psychedelic Trishaws de Malacca
L’un des grands symboles de Malacca, c’est bien ses tuk tuk : les Psychedelic Trishaws. Des tuk tuk haut en couleur (et en lumière), qui circulent dans le centre historique de la ville. Décoré sur un thème bien précis (héros de Disney, comics, …), leurs propriétaires ne se contentent pas que du « tape à l’œil », la musique à fond fait aussi partie du spectacle. Je vous raconte pas ce que ça donne quand ils sont tous au même endroit, c’est une véritable fête foraine (sans les manèges). Mais c’est très drôle et on peut dire que grâce à eux, les rues de Malacca sont très animés.

À 20 RM (4,20 €) la course pour faire 600 mètres, c’est vraiment cher mais bon, ça nous a bien amusé !

Visiter la ville autrement avec le Melaka River Cruise

Le Melaka Cruise de Malacca
L’activité suivante est un peu coûteuse (15 RM en semaine soit 3,17 € par personne), mais tout aussi sympathique, c’est le Melaka River Cruise. Un bateau qui traverse la ville par la rivière sur plus de deux kilomètres. Et quand on voit comment les rives sont bien entretenues, on se dit que ce tour en bateau doit être très agréables. En tout cas, on en a entendu que du bien. Si vous l’avez fait, n’hésitez pas à mettre en commentaire vos impressions.

Au vu des 20 RM qui venait de partir dans le tuk tuk, nous avons renoncé à faire le River Cruise. Nous nous sommes contentés de prendre un verre sur les rives. C’était très bien aussi.

Faire des emplettes au marché de nuit

Le marché de Jonker Street
Vous ne pouvez pas passer à Malacca sans voir le marché de nuit de Jonker Walk Street. Je ne vais pas vous cacher qu’ici c’est un peu la cohue, mais c’est à voir. Vous pourrez y faire des achats et y grignoter quelques spécialités locales. Seul regret, il n’y a pas vraiment d’endroit où s’asseoir pour manger, mise à part les terrasses des nombreux restaurants. Mais ceci étant, en parcourant les rues parallèles, vous trouverez quelques bons restaurants pour trois fois rien.

Terminer votre soirée sur les rives aménagées

Boire un verre sur les rives
Enfin, si vous ne l’avez pas déjà fait, je vous conseille de terminer votre soirée sur les rives. C’est avec un petit verre, dans l’un des bars qui surplombe la rivière, que vous profiterez au mieux du lieu.

2 réflexions au sujet de « Visiter Malacca en une journée »
  1. Le , Tim a dit :

    Il faut avouer que c’est cher payé les 600m, mais j’aimerais vraiment monter dans un tuktuk comme ça moi aussi haha !
    Vous m’avez bien donné envie de découvrir la Malaisie en tout cas 😉

    1. Le , Ninon & Keuvin | Backpackadeux 1 a dit :

      Oui, c’est un budget ces tuktuk mais bon c’était amusant ! Cool si nous t’avons donné envie de visiter la Malaisie. Si tu y vas un jour, tu ne regretteras pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge