Les randonnées à faire à Gunung Mulu | Les immanquables

Gunung Mulu est le parc le plus réputé de Bornéo. Célèbre principalement grâce à ses pinnacles, il réserve tout de même bien d’autres surprises. Parmi elles, des grottes tout aussi impressionnantes les unes que les autres, des chauve-souris qui dansent à la tombée de la nuit mais aussi, des insectes sortant tout droit de vos pires cauchemars. En bref, Gunung Mulu est l’un des parcs les plus diversifiés de Bornéo.

Gravir les Pinnacles de Gunung Mulu

Les Pinnacles de Mulu
Les Pinnacles sont l’emblèmes du parc de Gunung Mulu. Elles sont célèbres aux quatre coins du monde et beaucoup se déplacent juste pour elles. La randonnée (accompagnée d’un guide) pour atteindre ces étranges rochers pointus, coûte 415 RM par personne et dure trois jours. L’ascension est un peu rude surtout le dernier où ça grimpe pas mal (2,5 km avec un dénivelé de plus de 1000 m).

Si vous voyagez en haute saison (de juin à septembre), il est fortement recommandé de réserver à l’avance. Pour cela, vous pouvez aller directement sur le site et organiser votre trek.

Nous n’avons pas fait cette rando par manque de temps et d’argent. La rando est assez chère, nous avons préféré limiter le budget.

Visiter les grottes les plus impressionnantes

Dans le parc de Gunung Mulu, les grottes les plus impressionnantes ne se visitent pas seul. Il faut obligatoirement être accompagné d’un guide et l’entrée a un coût.

Deer Cave à Gunung MuluLa Clearwater Cave et la Winds Cave

La Clearwater Cave et la Winds Cave sont les grottes les plus au Nord du parc. L’une est caractérisée par une rivière souterraine qui la traverse sur près de 150 kilomètres (Clearwater), et l’autre par un puissant courant d’air se situant à l’entrée (Winds).

L’accès à ces deux grottes se fait en pirogue au Park Office. Sur le chemin, on fait un petit arrêt au marché (touristique) du village. Un passage obligé, il faut bien que les locaux aussi profitent du tourisme !

Pour accéder à ces deux grottes accompagné d’un guide comptez 65 RM par personne. Les départs se font à 8h45 et 9h15 à l’Office et la visite dure environ 4 heures.

La Deer Cave et la Lang Cave

La Deer Cave et la Lang Cave se situent au Sud du parc. Comme pour les précédentes, ces deux grottes ont chacune des particularités différentes. La Deer Cave est caractérisée par son entrée d’une centaine de mètres de hauteur et sa colonie de chauve-souris.

Quant à la Lang Cave, ce sont plutôt ses magnifiques sculptures de calcaires qui la rendent exceptionnelles. L’accès à ces deux grottes se fait à pied, comptez 30-45 minutes de marche. Le guide profitera de ce trajet pour vous faire découvrir les habitants de la forêt.

Les départs se font à l’Office à 14h et 14h30. Comptez 35 RM par personne pour 3 heures de visite. Une fois le parcours terminé, le guide vous accompagnera jusqu’à une sorte d’amphithéâtre pour observer le spectacle des chauves-souris.

Admirer le ballet des chauve souris

Les chauves-souris de Mulu
Le spectacle des chauves-souris est aussi l’une des raisons pour laquelle on visite Gunung Mulu. En effet, le ballet ininterrompu que forme ces petits mammifères volants, qui dure entre 30 et 45 minutes, est tout simplement incroyable. C’est plus de 2 millions de chauves-souris qui sortent de la grotte chaque soirs en quête de nourriture.

Pour observer au mieux le spectacle, le parc a construit un petit amphithéâtre et un abri afin que chacun puisse profiter de la vue. Ce ballet se déroule à la tombée de la nuit entre 16h30 et 18h et est totalement gratuit. C’est la nature qui régale ! Donc si vous n’avez pas eu de chance un soir, vous pouvez retenter votre chance le lendemain.

En saison des pluies, le spectacle est parfois moins impressionnant qu’en temps normal, mais il reste tout de même magnifique !

Se faire peur pendant la Night Walk

La Night Walk
Le jour, la vie est déjà bien présente dans le parc, mais la nuit, c’est de la folie. Nous n’avons jamais vu ça, même dans la Selva ou la Jungle Amazonienne, ce n’était pas aussi incroyable. Des phasmes de plus de 30 centimètres, des créatures venues tout droit de nos pires cauchemars, des chevilles qui ressembleraient presque à des princesses, etc…

C’est un monde presque surréaliste dans lequel nous évoluons. Bien-sûr, il ne faut pas avoir peur des insectes. Il ne vous feront pas de mal mais vous pourriez en avoir des frissons dans le dos.

La Night Walk, avec ou sans guide ?

Les insectes de Gunung Mulu
Nous pensions faire une Night Walk avec un guide, le premier soir. Malheureusement, le temps était trop mauvais, ils ont dû annulé. Le second soir, pour ne pas avoir une autre déception, nous sommes restés jusqu’à la nuit tombée à l’amphithéâtre des chauves-souris. Puis, équipés d’une bonne lampe et d’un poncho, nous sommes repartis vers l’Office en scrutant chaque brin d’herbes dans la pénombre. Et c’est à notre plus grande surprise, qu’au bout de quelques mètres, on aperçoit notre première curiosité : un escargot gros comme une paume de main.

Puis, durant les deux kilomètres que nous avions à parcourir, tout s’est enchaîné : un gecko qui se fait attaqué par une fourmi, des insectes non identifiés, pour la plupart, énorme et monstrueux, des phasmes en veux-tu en voilà et j’en passe. On est rentré à l’Office comblé ! On avait vraiment l’impression d’être de grands explorateurs au milieu d’une jungle hostile, un rêve de gosse. C’était vraiment un moment incroyable !

Il s’est mis à pleuvoir des trombes d’eau 5 min après avoir aperçu le groupe « Night Walk », ils sont rentré plus tôt. Heureusement, qu’on a fait notre propre Night Walk !

La Night Walk avec guide coûte 22 RM par personne et dure 1h-1h30. Les départs se font à l’Office entre 19h et 19h30. Quant à la Night Walk sans guide, elle est gratuite et dure autant que vous le souhaitez. Si vous êtes déjà adepte de Night Walk, explorations dans la jungle ou autres, tentez l’expérience sans guide. Mais si au contraire, vous n’avez jamais mis les pieds dans la jungle, vous seriez mieux avec un guide qui saura vous montrez tout ce que vous devez voir. Dans tous les cas, prévoyez lampe torche et poncho, les nuits sont très humides à Gunung Mulu.

Les balades gratuites à faire dans le parc

Un drôle d'animal
En dehors des visites payantes dans le parc, vous pouvez aussi vous balader librement sur plusieurs sentiers. Le parc compte également, une Canopy Walk (pont suspendu au-dessus des arbres), une Tree Top Tower (une tour d’observation des oiseaux) et des chutes d’eau. De quoi vous occuper entre deux visites programmées.

Mais si comme nous, vous aimez explorer, même le plus petit sentier deviendra une véritable aventure. En effet, en prenant le temps d’observer tout ce qui vous entoure, vous verrez beaucoup plus de choses que vous ne pensiez. Le Botanic Trail, qui ne prend qu’une petite heure à parcourir, nous a pris deux heures. Sur notre chemin, nous avons vu un lézard vert, une espèce de rampant qui se met en boule quand il a peur, des papillons à la pelle, des milles-pattes aux couleurs de feu, et bien d’autres.

Infos Pratiques sur Gunung Mulu

Un lézard arboricole
Pour organiser un peu votre séjour dans le parc, le plus simple est de vous rendre dès votre arrivée à l’accueil du parc. Le personnel est très compétant, ils seront sans soucis répondre à toutes vos questions et vous conseilleront sur les choses à voir.

L’entrée du parc de Gunung Mulu coûte 30 RM par personne (15RM pour les enfants) et est valable durant cinq jours. En haute saison, il est fortement recommandé de réserver à l’avance, vos excursions et vos hébergements. En effet, à cette période les places sont chères. Le reste de l’année, c’est beaucoup plus tranquille.

Nous y sommes allés en Décembre, nous étions deux dans notre Guesthouse, et aucun soucis pour les visites, non plus !

Comment s’y rendre ?

Il n’existe que deux moyens de pour se rendre à Gunung Mulu : le bateau ou l’avion. En bateau, le départ se fait à quelques kilomètres de Miri (à Kuala Baram). Il faut prévoir un (ou deux) changements pendant le trajet, qui dure un minimum de 6 heures (si tout va bien). Je ne connais pas les tarifs, mais si vous souhaitez plus d’informations sur le sujet, vous pouvez vous renseigner directement auprès du parc.

Pour l’avion rien de plus simple, MASwings assure la liaison vers les plus grandes villes de Bornéo (Kutching, Kota Kinabalu et Miri). Profitez donc de cette escale à Gunung Mulu pour économiser des trajets. Au lieu de faire l’aller-retour en avion Miri-Mulu puis prendre un bus vers Kota Kinabulu, faîtes Miri-Mulu Mulu-Kota Kinabalu. C’est un sacré gain de temps (1h contre 12h) et d’argent (59 RM, contre 90 RM).

Le mieux est d’essayer d’organiser un minimum votre trajet, avant. Vous pourrez ainsi établir votre itinéraire en fonction des prix des billets d’avion. Mais voyez large, les vols entrants et sortants de Mulu sont régulièrement en retard ou reportés, en raison du temps.

Où dormir ?

Vous avez là aussi, deux solutions pour l’hébergements : à l’intérieur ou à l’extérieur du parc. Comme un peu partout, les prix à l’intérieur du parc sont chers mais, je préfère vous prévenir tout de suite, à l’extérieur, ce n’est pas donné, non plus ! Pour un lit en dortoir (20 lits) avec petit déjeuner, à l’extérieur du parc, nous en avons eu pour 35 RM par personne. J’ai connu moins cher… Mais bon le jeu en vaut vraiment la chandelle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge