Découvrir les Cameron Highlands | Randonnées ou tours ?

Visiter les Cameron Highlands

Après ce passage à Malacca, nous nous rendons maintenant dans les Cameron Highlands. Cette région est la plus haute de Malaisie Péninsulaire et ses principaux attraits sont ses plantations de thé et sa Mossy Forest (forêt humide). C’est donc pour découvrir ce nouvelle aspect de la Malaisie que nous partons à la découverte des célèbres Cameron Highlands.

Comment se rendre aux Cameron Highlands ?

Pour vous rendre aux Cameron Highlands, deux solutions. Soit prendre un bus qui va directement à Tanah Rata ou à Brinchang, soit, si vous avez le temps, vous pouvez faire une petite halte à Ipoh.

Une petite halte à Ipoh

Balade à Ipoh
Bien que cette ville ne soit pas réputée pour ses attraits touristiques, nous avons trouvé un petit quartier très sympathique. Isolé dans une ville quelque peu monotone, c’est aux alentours du Contener Hotel que vous pourrez admirer cette curiosité. Un quartier vintage, mêlant industriel et modernité, où vous pourrez vous baladez en toute quiétude.

Entre galeries d’art, pâtisseries françaises, marché artisanal et architecture moderne, on a presque l’impression d’avoir changé de continent. Vous pourrez déguster le fameux White Coffee de Ipoh dans un cadre original et découvrir les savoirs-faire des artisans malais.

Et si votre budget vous le permet, je vous conseille de faire une nuit dans le Contener Hotel. Les prix sont un peu élevés mais vous pouvez parfois trouver des promos sur booking.com. Pour un lit double, nous avions payé 60 RM, ce qui n’est pas non plus excessif.

Mais ce n’est pas tout. Si vous avez un peu de temps, vous pouvez aussi faire le tour des trois temples/cavernes qui entourent Ipoh. Les sites sont réputés mais malheureusement, le prix est assez élevé (aux alentours de 350 RM la journée).

Nous avons préféré renoncer à cette visite, au vu du prix.

Arrivée à Tanah Rata

Après cette petite pause, nous reprenons la route en direction de Tanah Rata. Le trajet Ipoh Tanah Rata, coûte 18 RM et dure deux heures. La ville est toute petite, donc pas besoin de taxi ou de Uber, vous pourrez aisément rejoindre votre hôtel à pied.

Que faire aux Cameron Highlands ?

Il n’y a pas trente-six mille choses à faire ici. Tanah Rata, comme Brinchang ne sont pas des villes très attrayantes, mais leurs alentours valent vraiment le coup. Nous avons testé sur deux jours, les deux principales options : un tour touristique et une randonnée par nos propres moyens. Voici le petit bilan que l’on en a fait.

Une randonnée sur les hauteurs de Tanah Rata

Randonnée aux Cameron Highlands
Autour de Tanah Rata, il y a neuf sentiers de randonnée. Les cartes sont bien détaillées et les chemins très bien entretenus. Nous avons plus qu’à choisir !

Vous trouverez les cartes des sentiers de randonnée, en libre accès dans tous les hôtels de la région.

Un tigre aux Cameron HighlandsNe sachant pas à quoi s’attendre en matière de difficulté, nous avons donc choisi un parcours simple avec des bifurcations. Je m’explique… La plupart des sentiers se croisent, on peut donc débuter sur l’un et finir sur l’autre. Nous avons donc photographié tous les plans et nous nous sommes lancé sur le trail n°5.

Après deux-trois heures de marche et d’exploration, nous arrivons au croisement de plusieurs sentiers. Au vu du temps qui se couvre (la météo est assez pluvieuse par ici), nous modifions notre route et prenons le sentier le plus court. Il nous reste tout de même deux bonnes heures de marche.

Au final, nous aurons marché près de 6h, nous n’avons pas vu beaucoup de signe de vie, mis à part quelques petits insectes et un criquet feuille. Ah si, j’allais oublier ! Keuvin est persuadé d’avoir trouvé les traces d’un tigre… Je vous laisse juger par vous-même !

Si vous aimez vous perdre dans la nature, la randonnée est vraiment le meilleur moyen de visiter les Cameron Highlands.

Le tour touristique des plantations de thé et de la forêt humide

Tour dans la Mossy Forest
Passons maintenant à la visite via un tour touristique. La journée commence par la visite de la ferme aux papillons. Nous ne sommes pas de grands fans de ce genre d’endroit. Bon c’est vrai que pour voir les bébêtes qui vivent ici, c’est plus simple, mais ça a moins de charme.

Ensuite, le chauffeur fait une halte en haut des plantations de thés et nous explique brièvement comment le thé est fabriqué. Puis, nous reprenons le van pour nous rendre à la Mossy Forest. Il nous dépose au pied d’un observatoire. Nous avons dix minutes pour monter et prendre deux trois photos. Ensuite, notre chauffeur nous invite à marcher cinq minutes dans la forêt. Il nous explique quelques petites choses puis nous partons en direction du sentier de Mossy Forest.

Ce sentier est, en fait, une allée en bois surélevée où les touristes se bousculent pour passer. Eh oui, tous les tours touristiques font quasiment le même trajet, donc vous n’êtes pas tout seul. Et enfin, le « clou du spectacle », la fabrique de thé. C’est ici, que l’on a le plus de temps libre. Après un (très) courte visite de la fabrique, on vous invite à goûter (acheter) du thé. Nous sommes restés là près d’une heure…

Bilan de notre visite des Cameron Highlands

Une fois de plus, nous avons été déçu par un tour touristique. Bon c’est sûr, ce n’est pas aussi catastrophique qu’à Potosi en Bolivie, mais quand même ! Ce n’est pas avec un arrêt de cinq minutes dans la jungle que l’on peut se rendre compte de quoi que ce soit. Et puis, la pause d’une heure au magasin de thé, non merci. Et tout ça pour 45 RM par personne…

Bref, vous l’aurez compris, nous avons préféré la balade en forêt au tour touristique. En plus, elle ne nous a pas coûté un sou.

Après, à vous de choisir l’option qui vous convient le mieux. Mais pour nous, si c’était à refaire, on se contenterait de faire les randonnées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge