Visiter San Francisco sans voir le Golden Gate | Ça arrive !

Une visite de San Francisco

Seconde étape de notre tour du monde : San Francisco. Cette ville, connue de tous aussi bien par son nom que par son pont, nous accueille pour les deux prochains jours, avant de récupérer notre voiture de location. C’est donc au sud que nous atterrissons, pour rejoindre le centre-ville, il faut soit prendre un bus (2,25 $) ou un train (9 $). Keuvin étant un peu pressé d’arriver, on opte pour le train.

Après vingt minutes de trajet, nous descendons à l’arrêt Civic Center pour rejoindre notre hôtel. Et dès la sortie de la station, nos regards se croisent… Nous sommes un peu surpris et peut-être un peu gênés… Car ne s’étant pas renseigné avant, nous ne nous attendions pas à voir autant de sans-abris dans les rues. En effet, San Francisco est, depuis des années, le refuge de beaucoup de « homeless » du pays.

Après cette troublante découverte, nous arrivons enfin à notre hôtel. La nuit est tombée, juste le temps de faire un petit tour de la ville et demain, nous allons visiter San Francisco.

L’incontournable visite de San Francisco : La prison d’Alcatraz

Arrivée à Alcatraz à San FranciscoNous commençons cette nouvelle journée par la visite d’Alcatraz. C’est, sans aucun doute, LA visite à ne pas manquer à San Francisco ! Cette excursion est un bond dans le passé, on s’y plonge avec curiosité et on en ressort un peu bouleversé. Cette île, imbibée d’histoire, vous transporte dès l’arrivée à son quai, c’est à peine si l’on y croît.

D’ailleurs, Alcatraz n’est pas le nom de la prison, comme beaucoup peuvent le croire (nous y compris), mais celui de l’île sur laquelle elle a été construite. En effet, ce célèbre pénitencier surnommé « The Rock » a hébergé bons nombres de criminels et pas les moins dangereux, bien au contraire… Le célèbre Al Capone y a d’ailleurs séjourné durant quatre ans.

Comment s’y rendre ?

Affiche Alcatraz à San FranciscoÀ partir du centre-ville, prendre la ligne de bus/tram F direction Fisherman’s Wharf, puis sortir au niveau du Pier 33. Le départ se fait en bateau, vous pourrez acheter vos billets directement sur le quai. Pour l’entrée et le bateau comptez 33 $ et prévoyez 2h30 minimum pour la visite complète de l’île.

Pour tous renseignements : Alcatraz Cruises

Pour bénéficier de réductions : Si vous êtes à San Francisco pour plusieurs jours et que vous souhaitez faire plusieurs activités, le CityPass vous permettra d’économiser environ 50% du prix total des entrées. Quant au site, Destination Coupons, vous y trouverez toutes les promos en cours des différentes activités à pratiquer sur San Francisco.
En savoir plus sur le CityPass et Destination Coupons

Comment se passe la visite d’Alcatraz ?

Dès l’arrivée au quai, un guide vous présentera rapidement les lieux et le déroulement de la visite. Pour éviter de suivre, tout au long de la visite, la horde de touriste qui vous accompagne, nous vous conseillons de zapper cette étape et de monter directement au sommet de l’île pour accéder à la prison.

Bibliothèque AlcatrazArrivé là, les employés vous guideront vers la « cellhouse » pour récupérer les audio-guides. Et bonne nouvelle, ils sont disponibles en français (ouf!). Après ça, vous n’aurez plus qu’à suivre les indications…

L’audio-guide

Toute la visite de la prison se fait munie d’un casque, vous êtes en totale autonomie dans la prison et vous avez la possibilité mettre en pause l’audio-guide quand bon vous semble, pour prendre des photos ou relire certains panneaux. Entre prises de paroles et bruitages, l’audio-guide nous met directement dans l’ambiance. Il nous conte, au fil de la visite, le quotidien de la prison et fait intervenir gardien et prisonnier qui racontent tour à tour leurs histoires.

Quant aux contenus… Chut, pas un mot ! Je laisse aux futurs visiteurs la possibilité de le découvrir par eux-mêmes, la visite en sera bien plus intéressante !

Le seul petit regret de Keuvin : ils ne nous ont même pas montré la cellule de Al Capone !

Billets d'entrée d'Alcatraz à San Francisco

Conseils pour la visite

  1. Préférez le premier départ (8h45), vous éviterez un minimum les touristes et la brume vous mettra tout de suite dans l’ambiance !
  2. Pas besoin de se presser, il n’y a pas d’heure de retour, les bateaux rentrent à San Francisco toutes les 30 minutes.
  3. Nous n’avons pas testé la visite de nuit, mais d’après les échos que nous avons eus, c’est aussi incroyable. Certes, on ne bénéficie pas de la vue panoramique de San Francisco mais l’ambiance « prison » est au rendez-vous.

D’autres visites à faire à San Francisco

Flâner sur le Pier 39

Les otaries du ponton Pier 39À la suite de cette excursion, qui nous a laissé sans voix, nous continuons notre visite à pied par le Pier 39 : l’attrape touriste numéro 1 de San Francisco. En effet, les visiteurs viennent ici, contempler un groupe d’otaries qui a élu domicile ici depuis plusieurs années. À l’abri des probables abus touristiques, ces animaux vivent en tout quiétude sur de petits pontons en bois à quelques dizaines de mètres du quai. C’est d’ailleurs grâce à ça que Pier 39 est devenu aussi populaire.

Au fil des années, il s’est vu grandir et ressemble, désormais, à un mini parc d’attraction. Son carrousel et ses dizaines de magasins de « souvenirs » appellent le visiteur à consommer et à dépenser.

D’ailleurs, on parle partout de ces incontournables sandwichs de poisson à tester… Personnellement, je trouve que payer 9$ le demi-sandwich est un peu une arnaque ! Pour nous, ce sera donc un hot dog américain (le repas le moins cher de la jetée : 7$, quand même, avec boisson et chips). Keuvin qui rêvait de ce fameux hot dog a été quelque peu déçu de ce mythique sandwich américain : « Trop fade, trop sec… Il faut mettre beaucoup de ketchup ! », voilà son commentaire. Mais malgré tout ça, le détour vaut le coup d’œil. C’est amusant de voir les otaries évoluer sur les pontons, encore plus si, comme nous, vous avez la chance de les voir jouer ensemble dans l’eau. C’est un spectacle que l’on peut rarement voir d’aussi près !

Jouer au Musée Mécanique

Musée Mécanique sur l'embarcadère de San FranciscoCe petit musée qui ne paye pas de mine est très distrayant. Si vous passez devant arrêtez-vous-y, ça vaut le coup d’œil ! L’entrée, qui est gratuite, se fait par une petite porte qui donne sur un grand hangar où sont entreposées des dizaines de machines d’arcade de tout âge. On se croirait dans une grande brocante dédiée aux jeux, sauf qu’ici toutes sont en fonctionnement. C’est ainsi que munis de quarters (qui peuvent être échangés dans les distributeurs prévus à cet effet), vous pourrez toutes les tester : de la diseuse de bonnes aventures aux automates en passant par les stands de tir, vous trouverez de tous !

Admirez la rue de Lombard Street

Nous remontons un peu plus loin, la rue Hyde Street pour retrouver Lombard Street. Un conseil, prenez le Cable Car ! Nous avons voulu le faire à pied, ça se fait, mais le tramway c’est bien aussi et surtout moins fatigant ! Arrivée en haut, un peu essoufflé, nous retrouvons cette célèbre rue de San Francisco. Mondialement connue pour ces huit virages serrés, elle est désignée comme « la route la plus sinueuse des États-Unis ».

Grimper à bord du Cable Car

Le cable car de San FranciscoCe tramway, tiré par des câbles souterrains, est devenu l’une des icônes de San Francisco. À l’origine, ces petits wagons ont été inventés pour soulager les chevaux qui avaient parfois du mal à gravir les hauteurs de la ville. Aujourd’hui, le Cable Car est principalement utilisé par les touristes, les franciscains préfèrent l’utilisation de transports plus rapides. C’est un bon moyen de visiter la ville sans trop se fatiguer, vous pouvez descendre et monter à tout moment sur simple demande. En effet, sa vitesse de croisière étant assez lente, vous aurez le temps d’admirer le paysage. Seul bémol : son prix !

Pour cette petite balade comptez :

  1. 7$ pour un trajet
  2. 20$ pour un jour
  3. 31$ pour trois jours

Pour plus de renseignements Muni ou profitez d’un accès illimité pendant 7 jours grâce au CityPass

Photographier les Painted Ladies

Painted LadiesNous terminons notre journée par l’un des endroits les plus photographiés de San Francisco : les Painted Ladies d’Alamo Square. Nous prenons donc la ligne de bus 21 à Civic Center pour nous rendre au croisement de Steiner Street, de là remontez de quelques pas, la rue et vous y êtes ! Une fois en haut du petit parc, cet alignement de maisons victoriennes aux couleurs pastels surplombant la ville fera un superbe cliché, surtout en fin de journée !

La visite que l’on a manquée : Le Golden Gate !

Eh oui, nous n’avons pas été voir LE célèbre pont de San Francisco ! Pourquoi ? Tout simplement car cette brume légendaire qui recouvre fréquemment la ville était plus que présente ce jour-là… Et, dès le lendemain matin, nous devions être présents à Oakland pour récupérer notre voiture (la brume était d’ailleurs toujours là).

Je pense que beaucoup trouveront ça dommage de passer à San Francisco et de ne pas s’arrêter voir ce pont… Certes, mais nous avons préféré prendre notre temps et voir d’autres choses, que de se presser et de ne même pas être sûr d’en apprécier la vue !

Je vous rassure, nous l’avons entre-aperçu à travers la brume lors de notre excursion à Alcatraz, tout n’est pas perdu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge